Actualités

L'Assemblée Générale du Cimeos siégeant en formation restreinte s'est réunie le 26 juin afin de procéder à l'élection de son nouveau directeur.

Professeur en sciences de l'information et de la communication à l'uB, Olivier Galibert qui a présenté sa candidature à la succession de Eric Heilmann, est élu à l'unanimité des suffrages exprimés.

Il prend ses fonctions à compter du 1er septembre 2020.

 

 

Réunis en Assemblée Générale jeudi 7 février 2020,  les membres du Cimeos ont été invités à participer à un scrutin visant à déterminer si l'unité devait ou non répondre favorablement à l'Appel à signature des directions de laboratoire de recherche pour un moratoire sur la LPPR et pour la tenue d’états généraux de la Recherche et de l’Enseignement supérieur diffusé le 18 janvier 2020.

Les votant·e·s ont répondu oui à l'unanimité.

En conséquence, Eric Heilmann, directeur du CIMEOS, a signé, au titre du laboratoire, cet appel dont le contenu est disponible en ligne :

https://framaforms.org/moratoire-lppr-1579126603

 

Le CNU 71e, la CPdirsic et la SFSIC ont adopté une motion pour affirmer leur opposition aux orientations contenues dans les rapports préalables à la LPPR et aux mesures qui pourraient en découler.  Elles se déclarent disponibles pour travailler à toute initiative permettant de construire sur des fondements plus solides l’avenir du service public de l’enseignement supérieur et de la recherche en France (13 février 2020).

 

~~

 

Colloque

La responsabilité

9°  Rencontres "Entreprise et Sacré", IGS/Cimeos

 

programme

 

12 décembre 2019

Campus Groupe IGS , 12 rue Alexandre Parodi, 75010 Paris

Pour toute demande de renseignement, merci de contacter Léa STARCK,
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 


 

 

Journée d'étude

INEGALITES ET DISCRIMINATIONS :
DES CONCEPTS A CLARIFIER, DES POLITIQUES A CONCILIER

19 NOVEMBRE 2019
CONSEIL REGIONAL BOURGOGNE-FRANCHE-COMTE
17 BOULEVARD DE LA TREMOUILLE 21000 DIJON
9H - 17H30

Le développement des politiques de lutte contre les discriminations a révélé de nombreuses contradictions ou concurrences internes ainsi que leur difficulté à penser leur relation avec la question des inégalités. Afin de contribuer à la construction d'une approche globalisante de la question, refusant toute hiérarchisation ou mise en opposition entre les diverses discriminations comme entre les questions « sociales » et « sociétales » cette première journée se propose de réfléchir plus précisément sur les concepts utilisés et leurs conséquences sur les politiques menées.
Cette journée est organisée par le Groupe thématique de recherche Discriminations et Inégalités de la Maison des Sciences de l’Homme de Dijon avec le soutien de la Direction Régionale et Départementale Jeunesse, Sport et Cohésion Sociale de Bourgogne-Franche-Comté et de la Mutuelle Générale de l'Education Nationale.

Programme

 

~ ~ ~ ~

 

LABORATOIRE D’EXCELLENCE LIPSTIC 2020-2025 :

WP4 : Connaissances et innovations scientifiques et thérapeutiques en santé [approches info-communicationnelles] (Sous la Dir. d’Olivier Galibert).

 

Le laboratoire d’excellence LIPSTIC [PIA / ANR] (http://www.labex-lipstic.fr) vise à lutter contre le cancer via des nano-vecteurs basés sur les lipoprotéines. Piloté principalement par les équipes de recherche de l’INSERM et de l’université de Bourgogne et de Franche-Comté, le projet LIPSTIC a été lauréat de la vague de renouvellement des Labex en février 2019. Le CIMEOS est l’une des deux équipes leaders du Work Package SHS du projet.

Les recherches qui seront menées en Sciences de l’Information et de la Communication partent des constats suivants : le cancer et les maladies chroniques sont des enjeux majeurs en termes de santé publique. Egalement, ces pathologies suscitent des polémiques et des controverses dans l’espace public (risques environnementaux, thérapies dites « douces » ou « alternatives », remise en cause de la parole institutionnelle dans le cadre des politiques de préventions, etc.) qui obligent tous les acteurs qu’ils soient, chercheurs, médecins et professionnels de santé, institutions de gouvernance, à comprendre les enjeux sociétaux de leurs pratiques.

Ces enjeux se déclinent dans des problématiques propres aux SIC :

  • Appropriation et usages des outils numériques par les chercheurs, les professionnels de la santé et du soin, les patients et les aidants.
  • Stratégie des grands acteurs organisationnels et institutionnels de la santé.
  • Approches des politiques de préventions et/ou de diffusion de l’information scientifique et technique.
  • Prise en compte des controverses dans un espace public massivement digitalisé.

En articulation avec l’équipe d’économie de la santé du Laboratoire d’Economie de Dijon (LEDI) dirigée par Christine Peyron, l’approche info-communicationnelle que portera l’équipe du CIMEOS dans le cadre du WP4 « Connaissances et innovations scientifiques et thérapeutiques en santé », sous la direction d’Olivier Galibert, questionnera principalement les nouvelles médiations numériques des savoirs concernant la recherche biomédicale et l’innovation sociotechnique thérapeutique liées au cancer et aux maladies chroniques. De manière plus précise, cette problématique générale pourra se décliner en 4 tasks :

- task 1 : «Communauté en ligne de santé» : Compréhension du soutien informationnel et social que représente les communautés en lignes de patients et d’aidants dans le cadre de la réussite d’une thérapie, mais également comme dispositif « info-communicationnel » ressource pour les chercheurs (Ex : compréhension des effets secondaires d’une thérapie anti-cancer lourdes au travers de l’analyse des retours d’expériences en ligne).

- task 2: « Digitalisation des organisations de santé et enjeux des objets connectés » : Enjeux de la digitalisation de la communication organisationnelle dans les institutions de soin quant à la prise en compte des malades atteints de maladies chroniques ou de cancer . Egalement il s’agira de comprendre les enjeux des objets connectés et des usages/pratiques des TIC quant à la prise télé-santé / e-Médecine, notamment dans un contexte de développement des prises en charge à domicile

                                                                                            

- task 3 « Controverses numériques et Espace Public » : Analyse des controverses liées au cancer, maladie chroniques en ligne dans le contexte de la communication numérique. Comment les chercheurs et les professionnels de la santé et du soin peuvent intervenir sur ces débats pour diffuser de la connaissance validée ? Comment les savoirs profanes et autre « lay expertise » se généralisent au point de concurrencer les savoirs académiques et professionnels institutionnellement légitimés. Cette approche s’intéressera fortement aux stratégies d’acteurs collectifs et mobilisera les connaissances en Communication organisationnelle.

- task 4: « Communication et information scientifique médicale et thérapeutique » : il s’agit ici d’analyser les pratiques communicationnelles des scientifiques acteurs de la recherche anti-cancer et anti-maladies chroniques vers tous leurs publics (institutionnels, organisationnels, société civile, grand-public, etc.). Comment les chercheurs communiquent autour des résultats de la recherche, mais également sur la recherche « en train de se faire », dans un contexte de valorisation marqué par de nouvelles dynamiques numériques de dissémination (ex : plateforme de web social, micro-blogging, data, etc.) ? Quels impacts sur les pratiques professionnelles, voire les professionnalités ?

C’est ainsi que dès janvier 2020, les chercheurs du CIMEOS poursuivront leurs travaux sur les enjeux info-communicationnels de la médiation des savoirs en santé, initiés depuis 2012 au sein du « WP5 : Economie de la santé. Médiation et organisation du savoir » de ce même Labex.