Aller au contenu  Aller au menu principal  Aller à la recherche

bandeau2

CIMEOS EA4177 - Laboratoire en Sciences de l'Information et de la Communication

Exploitation des données Twitter

LABORATOIRE CIMEOS, LA RECHERCHE ET LES ETUDES

Date de publication : 15/09/2021

 

Objet du traitement de données

Finalités

Le projet COCKTAIL a pour objectif de créer un observatoire en temps réel des tendances et des signaux faibles circulant dans les discours du domaine alimentaire sur Twitter.

Il s'agira de réaliser une plateforme numérique qui associera big data, outils d'analyse en temps réel et intelligence artificielle pour le traitement des données massives. Les algorithmes utilisés intégreront les contextes métiers avec comme objectifs de comprendre la prise de forme de la communication et de la circulation des discours sur le dispositif sociotechnique.

COCKTAIL permettra de détecter les tendances, les signaux faibles, l’émergence des discours et leur viralité dans le domaine alimentaire et ainsi mettre en évidence les nouvelles pratiques alimentaires, les nouvelles tendances culturelles, les détournements de produits et les communautés d’acteurs ainsi que leurs liens/interactions.

Base légale

Article 6 (1) e du règlement général sur la protection des données (RGPD) – le traitement est nécessaire à l’exécution d’une mission d’intérêt public dont est investi l’université de Bourgogne.

Données traitées

Catégories de données traitées

Les données collectées sont l’ensemble des informations, personnelles ou non, figurant au sein d’un Tweet sur le réseau social Twitter. Pour chaque utilisateur de ce dernier, les données collectées peuvent donc être :

État civil, identité, données d’identification, images :

  • Pseudonyme Twitter
  • Photo de profil Twitter
  • Langue

Vie personnelle :

  • Contenu des Tweets

Données de connexion :

  • Source du Tweet

Source des données

Les données sont collectées par le biais des interfaces de programmations applicatives (API) de Twitter.

Prise de décision automatisée

Le traitement ne prévoit pas de prise de décision automatisée.

Personnes concernées

  • Utilisateurs Twitter

Destinataires des données

Catégories de destinataires

  • Membres du projet
  • Partenaires du projet

Transferts des données hors UE

Aucun transfert de données hors de l’Union européenne n’est réalisé.

Durée de conservation

Les données sont conservées pendant une durée de 5 ans. À l’issue de celle-ci, les données sont détruites.

Sécurité

La mise en œuvre du traitement fait l’objet de règles et de mesures techniques et organisationnelles strictes garantissant la sécurité et la confidentialité des données. Les personnes habilitées à accéder aux données sont soumises au secret professionnel.

Droits des personnes sur les données les concernant

Pour toute information sur le projet et/ou sur l’utilisation des données à caractère personnel, les personnes concernées peuvent contacter :

  • soit le laboratoire en Sciences de l’Information et de la Communication (CIMEOS) de l’université de Bourgogne :
  • par message électronique à l’adresse suivante :
  • par courrier à l’adresse suivante :

Laboratoire CIMEOS

UFR Lettres et Philosophie

Bâtiment Droit Lettres – Bureau 429

4 boulevard Gabriel

21 000 DIJON

 

 

  • soit le délégué à la protection des données de l’université de Bourgogne (DPO) :
  • par message électronique à l’adresse suivante :

 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

  • par courrier à l’adresse suivante :

 

Le Délégué à la protection des données de l’université de Bourgogne

Pôle des affaires juridiques et institutionnelles

Maison de l’Université - Esplanade ERASME

21 078 DIJON CEDEX

Réclamation auprès de la CNIL

Si vous estimez, après nous avoir contactés, que vos droits « Informatique et Libertés » ne sont pas respectés, vous pouvez adresser une réclamation à la CNIL.

Lire la suite : Exploitation des données Twitter

  • A la Une

    Parutions

    Communiquer, revue de communication sociale et publique : contribue à une meilleure compréhension des phénomènes de communication humains. Cette thématique est abordée dans son ensemble, qu'elle soit organisationnelle, interculturelle et internationale, interpersonnelle et de groupe, marketing et publicitaire, politique ou qu'elle touche à la santé, l'environnement, les technologies, la communication scientifique, les relations publiques, sans que ces indications ne soient exhaustives.

    https://journals.openedition.org/communiquer/8988

    Anne Parizot

     

    ~~

     

    Etudes de communication, N°58 coordonné par nos deux ex merveilleuses collègues Paola Sedda et Nataly Botero mais aussi Myriam Hernandez-Orellana : « Influenceurs et influenceuses santé : les récits et les savoirs du corps sur les réseaux sociaux » avec deux contributions de deux collègues du laboratoire :

    -       Oihana Husson avec Paola Sedda : Quand la différence fait l’influence : stratégies et réception de l’exposition des corps atypiques sur Instagram

    -       Clémentine Hugol-Gential : Les assiettes et les corps sur Instagram diffusion des normes de santé et diététiques

    Lien vers la revue et le numéro 58 : https://journals.openedition.org/edc/14040

     

     ~~

     

    Revue Française des Sciences de l’Information et de la Communication, N°25 coordonné par le GER GENIC (Groupe sur l’Ehique et le Numérique en Information et Communication) : « Questionner l’éthique depuis les SIC en Contexte Numérique » avec deux contributions de deux collègues du laboratoire :

    -       Stéphane Djahanchahi : Enjeux éthiques d’une enquête sur les actes communicationnels anonymes autour d’une pratique de santé controversé

    -       Clémentine Hugol-Gential dans la rubrique « Vie de labo » : Les enjeux des études communicationnelles sur l’alimentation – le goût à Dijon

    Lien vers la revue et le numéro 25 : https://journals.openedition.org/rfsic/13158

     
     
     
    Plusieurs membres du Cimeos ont contribué à ce numero, participant du rayonnement scientifique et de la dynamique éditoriale collective qui nous sont chers. 

     

    . Revue en ligne <Communiquer – Journal of Social and Public Communication introduces its 32nd issue>

    Lire la suite : A la Une

  • Projet ISITE-BFC COCKTAIL

    Le projet COCKTAIL lauréat de l’appel à projet n°3 d’ISITE-BFC a reçu une dotation de 400k€. Il est piloté scientifiquement par Gilles BRACHOTTE, MCF hors-classe en SIC et vise à créer un observatoire en temps réels des tendances, des singularités et des signaux faibles, circulant dans les discours du domaine alimentaire. Il s’agit de mettre à disposition du grand public, des entreprises et des organisations, un espace dédié aux tendances et aux innovations dans l’alimentaire. Cocktail est un projet fondamentalement sociétal car il traite le sujet essentiel pour l’Homme qu’est l’alimentation et la sécurité alimentaire dans un espace public et médiatique en reconfiguration par le numérique. Dans une approche pluridisciplinaire, il convient alors de comprendre et d’analyser la prise de forme de la communication, la circulation des discours ainsi que les interactions et les dynamiques aux temporalités accélérées qui s’exercent sur le dispositif Twitter qui sert de « chambre de résonance » et, qui influe, de facto, les politiques publiques, industrielles et les comportements de consommation/consommateurs.

    La plateforme numérique que nous développerons associera big data, outils d’analyse en temps réel, algorithmes d’intelligence artificielle pour le traitement des données massives régies par des codes d’usage du dispositif tels que les opérateurs ou les pratiques. L’ensemble induisant une variabilité sémantique, la plateforme proposera des analyses contextuelles multi-niveaux (macro, méso, micro) intégrant la sémantique des domaines métiers considérés (dans notre cas le domaine alimentaire modélisé par une ou plusieurs ontologies existantes (Ibanescu, 2009) ou développée pour le projet).

    Plus d’informations sur le site : www.projet-cocktail.fr (en cours de construction)

    isiteubfc

    Lire la suite : Projet ISITE-BFC COCKTAIL

  • Aide à la Mobilité des doctorants

     Dans le cadre de votre doctorat, vous allez, peut-être, être amené-e-s à participer à des manifestations en dehors du campus UBFC.

    Votre laboratoire de rattachement (ici le CIMEOS), ainsi que votre École Doctorale (ici l'ED LECLA) peuvent vous soutenir financièrement à 50%/50%.

    Dans un premier temps, vous devez avec votre directeur/directrice de thèse, définir le ou les enjeux d'une participation à un colloque, une journée d 'études, un séminaire ou une formation et en valider ainsi l'utilité.

    Une fois que votre directeur/directrice de thèse a donné son accord, vous devez prendre contact avec le/la directeur/directrice du laboratoire afin qu'il valide la mission.

    Dans un second temps, vous devez remplir, en ligne, un ordre de mission - OBLIGATOIRE pour toute mission qui nécessite un déplacement, un engagement financier ou non, y compris pour les missions ne relevant pas directement de l'École Doctorale. Cet OM est envoyé soit à la direction du laboratoire soit au(x) gestionnaire(s) du laboratoire.

             Ordre de mission

    Une fois l'Om envoyé, il vous faut remplir le document ci-dessous en ligne. En retour, la direction de l'École Doctorale validera - ou non - la mission et vous fera parvenir sa décision ainsi qu'au laboratoire.

            Formulaire de demande d’aide à la mobilité des doctorants

    Une fois la mission validée par l'ED LECLA, remplissez la demande suivante (qui résume le coût estimatif de la mission) et retournez la pour validation du laboratoire. Ce dernier transmettra le formulaire à l'ED signé par la direction.

           DEMANDE DE PARTICIPATION AU FINANCEMENT D’UNE MISSION D’UN DOCTORANT

    Une fois que la partie administrative est en régle, prenez contact avec votre laboratoire afin de convenir des marches à suivre quant aux diverses et éventuelles réservations, inscriptions ou autres prises en charges.

    Cette procédure est OBLIGATOIRE pour assurer le bon fonctionnement et la continuité du service qui vous est offert. Nous vous remerçions de bien vouloir la respecter dans des délais raisonnables. N'hésitez pas à vous rapprocher de vos gestionnaires de laboratoire si vous avez des doutes.

    Lire la suite : Aide à la Mobilité des doctorants

  • Peut-on parler de l'émergence d'une culture du livre numérique ?

    Une approche par les usages et les médiations

     

    Coordinateur du projet : Fabrice Pirolli
    MCF en Sciences de l'Information et de la Communication, équipe COSMOS

    Projet PARI SHS7-2 (années 2013/2014)

     

    Si le livre électronique est devenu aujourd’hui une réalité ancrée dans le quotidien d’une population d’utilisateurs sans cesse croissante, de quelles manières peut-on “le penser” ?

    Ce projet de recherche vise à questionner le livre électronique à travers les composantes de la culture réservées jusqu’alors au livre dit “traditionnel” en trois thématiques : le livre électronique comme objet culturel, les bibliothèques comme lieu d’usage de cet objet, le livre électronique et l’offre culturelle dans les inégalités territoriales. Si l’on parlait traditionnellement de “patrimoine matériel” s’ajoute maintenant la notion de “patrimoine immatériel”. Devrons-nous imaginer les valeurs d’un “patrimoine “dé-matériel” ? Les analyses et études conduites seront menées dans le cadre d’une recherche-action avec des partenaires territoriaux.

    Trois angles différents ont été retenus pour traiter ces questions.

     

    L’inscription du livre numérique dans la sphère culturelle

    Le livre a sa structuration, ses codes de lecture, ses manières d’accéder aux informations qu’il contient, ses stratégies de lecture, son mode d’achat et de conservation sur des rayonnages qui fondent une certaine relation à la culture. Qu’en est-il du livre électronique ? Est-il un “objet culturel” ? Quels en sont les attributs ? Les approches critiques du livre s’appliquent-elles à ce nouveau support ?

    Comment le livre numérique s’inscrit-il dans les pratiques des professionnels de l’information-documentation ?

    Les bibliothèques ont été le dépositaire d’une certaine forme d’accès à la culture avec les livres. Quelles évolutions peut-on imaginer avec ce nouvel objet ? Il s’agit aussi de questionner cet espace comme lieu d’usage par les professionnels comme par le public. Devra-t-on parler des “métiers du livre électronique” ?

    Le livre numérique et les questions d’accès aux savoirs

    Plusieurs indices peuvent laisser aussi penser que la dématérialisation des supports de l’information et de la culture puisse contribuer à une résorption des inégalités territoriales en permettant un accès gratuit à des informations naguère payantes, en supprimant les contraintes en temps et en argent liées à l’éloignement géographique et en multipliant les sources d’information potentielles. Ces hypothèses sont-elles fondées ? Quelles peuvent être les politiques territoriales permettant l’accès de tous à une information et une offre culturelle gratuites et pluralistes ? Les bibliothèques ont été le dépositaire d’une certaine forme d’accès à la culture avec les livres. Quelles évolutions peut-on imaginer avec ce nouvel objet ? Comment le secteur éducatif appréhende-t-il ce nouvel objet ?

     

    Séminaires de recherche organisés dans le cadre de ce projet

     

    « Retours sur le projet Calliopê (ENSSIB) : étude sur la réception d'une offre de prêts d'ouvrages numériques et de dispositifs de lecture par leurs usagers » par Benoît Epron, Maître de Conférences à l’École Nationale Supérieure des Sciences de l'Information et des Bibliothèques de Villeurbanne, laboratoire ELICO. Jeudi 30 mai 2013 14h ; Salle R02 MSH

    « Perceptions et représentations du livre électronique chez les bibliothécaires et documentalistes » par Françoise Paquienséguy, Professeur des universités, Science-Po Lyon, laboratoire ELICO., co-organisatrice du séminaire Ebook : usages et pratiques d’écran, MSH Paris-Nord. Jeudi 6 juin 2013 14h ; Salle R03 MSH.

    « Tablettes et liseuses en contexte d’apprentissage : technologie ou pédagogie ? » par Mathilde Miguet, Maître de Conférences, Université de Nantes, laboratoire CERSI. Jeudi 10 octobre 2013 14h ; Salle R03 MSH.

    « Pratiques illégales de partage et de diffusion de livres numériques : enjeux, idéologies, approches communautaires. Une approche comparée avec le secteur de la musique » par Fabrice Pirolli, Maître de Conférences et François Ribac, Maître de Conférences, Université de Bourgogne, laboratoire CIMEOS. Jeudi 12 décembre 2013 14h ; Salle R03 MSH

    « Le livre au centre d’une économie de l’attention : mutations du domaine de l’édition » par Christian Robin, Maître de Conférences, Université Paris 13, laboratoire CERSI. Jeudi 23 janvier 2013 14h ; Amphi 3 IUT de Dijon

     

    Principales publications en lien avec le projet

     

    Publication d’un ouvrage collectif

     

    le livre numerique au present

     

    « Le livre numérique au présent : pratiques de lecture, de prescription et de médiation », sous la direction de Fabrice Pirolli, Editions Universitaires de Dijon, 138p, avril 2015.

    Articles scientifiques

     

    Pirolli Fabrice, Heilmann Eric, « ‪Les représentations du livre numérique chez les professionnels de l'information-documentation‪ », Études de communication 2/ 2014 (n° 43), p. 75-90
    URL : www.cairn.info/revue-etudes-de-communication-2014-2-page-75.htm

    logofp

    Lire la suite : Peut-on parler de l'émergence d'une culture du livre numérique ?

Agenda

Aucun événement

Tout l'agenda Proposer un événement

Université de Bourgogne